Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 10:31

 

W 

 

Date de sortie: 23 septembre 2009
1 disque(s), Boîtier Blu-Ray
Audio: Français DTS-HD Master Audio 5.1 Surround débit 2.35 Mbps , Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 Surround
Video: 2.35, 16/9 non compatible 4/3, Mpeg4-AVC bitrate maxi 33.83 Mbps 
WBSous-titres: Français, Anglais
Cette édition contient :

Making of (42min 13s)

Table ronde entre catcheurs (25min 33s)

Bandes-annonces de The Wrestler, Milk et Welcome

 


 
  • PAYS :États-Unis
  • ANNÉE DE PRODUCTION :2008
  • DATE DE SORTIE :18 février 2009
  • GENRE :Drame
  • DURÉE :110 MIN
  • REALISATEUR : Darren Aronofsky
  • ACTEURS :Mickey Rourke, Marisa Tomei, Evan Rachel Wood, Mark Margolis, Judah Friedlander
  • BUDGET : 6 millions de dollars
  • Format de tournage : 35 mm
  • Ratio d'image : 2.35
  • Couleur
  • Site officiel US




 

 

Résumé

 

Dans les années 1980, Randy "The Ram" ("Le Bélier") Robinson était une star du catch professionnel, mais il est peu à peu redescendu de son Olympe. 20 ans plus tard, seul et quasi oublié de tous, il survit grâce à des petits boulots et sur les bribes de sa gloire passée. Après un match d'exhibition, il endure une crise cardiaque ; un médecin lui explique qu'un autre combat lui serait fatal. Il décide alors de se ranger définitivement, en prenant un boulot dans une grande surface. Il voudrait se réconcilier avec sa fille et débuter une nouvelle vie auprès d'une strip-teaseuse compréhensive.

 


 

 




large 319501  large 355648

large 364523  large 319494

ANALYSE ET APPRECIATION
 

 

Le film : Très bien !

 

Ayant été refroidi par The Fountain, j'avais zappé The Wrestler, car de plus guère amateur de catch. Ayant vu The Black Swan et l'ayant extrêmement apprécié, je me suis dit qu'il fallait que je regarde ce The Wrestler. Et je n'ai pas été déçu !

 Rourke  décroche en 2009 le Golden Globe du Meilleur acteur pour sa prestation: D'ailleurs  le parcours de Randy Robinson, catcheur hasbeen, évoque forcément celui de Mickey Rourke

, acteur considéré comme ringard après avoir été une star dans les années 80. Rourke raconte : "Darren Aronofsky m'a dit : "Tu es un grand acteur qui a bousillé sa carrière et que plus personne ne veut engager. Tu feras tout ce que je te dis, tu ne me manqueras pas de respect et tu ne sortiras pas la nuit."

Reconnaissons que Rourke se fond littéralement dans ce personnage et que c'est sûrement son meilleur rôle au cinéma depuis bien longtemps.

Comme d'habitude Aronofsky a eu du mal à trouver des fonds pour tourner son film et celui-ci a été tourné sur 35 jours, une durée record, car très courte pour un long-métrage.

Au final un film passionnant, bouleversant un grand Rourke et un grand Aronofsky dont on attend avec impatience son prochain film !!

 


large 319498 large 335181

large 290267 large 319490

 

Le blu-ray : 9.1/10

 

Comme d'habitude avec Darren Aronofsky un petit grain apparait régulièrement sur une image super saturée, des noirs profonds et une qualité globale très bonne.

De plus la bande-son est au diapason aussi bien en VF qu'en VO et la B&O signé Bruce Springsteen est excellente.

Bonus moyen !

 


large 304030 large 364522

large 355649 large 319500

IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........4.3/5

large 355650  large 335178

 
SON NOTE GLOBALE /.............................................................4.8/5
 
 
 
Configuration de test :
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VPL-VW20 ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+/ VU+ DUO par satellite et FREEBOX REVOLUTION /stockage et lecture DUNE Smart D1 ....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !



Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 09:22

 

W

 

Date de sortie: 06 juillet 2011
1 disque(s), Amaray (Keep case)
Audio: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 Surround, Français DTS-HD Master Audio 5.1 Surround débit 2.25 Mbps
Video: 1.85, 16/9 non compatible 4/3, Mpeg4-AVC bitrate maxi 31,64 Mbps
WBSous-titres: Français
Cette édition contient :

Commentaire audio

  Ouverture alternative

  Scènes coupées (10 min)

  Clip

  Making of (45 min)

 


  • PAYS :États-Unis
  • ANNÉE DE PRODUCTION :2010
  • DATE DE SORTIE :02 mars 2011
  • GENRE :Drame
  • DURÉE :100 MIN
  • REALISATEUR : Debra Granik
  • ACTEURS :Jennifer Lawrence, John Hawkes, Kevin Breznahan, Dale Dickey, Garret Dillahunt
  • DISTRIBUTEUR :Pretty Pictures
  • Format de tournage : HDCam
  • Ratio d'image : 1.85
  • Couleur
  • Site officiel US

 

Résumé

 

Ree Dolly a 17 ans. Elle vit seule dans la forêt des Ozarks avec son frère et sa soeur dont elle s'occupe. Quand son père sort de prison et disparaît sans laisser de traces, elle n'a pas d'autre choix que de se lancer à sa recherche sous peine de perdre la maison familiale, utilisée comme caution. Ree va alors se heurter au silence de ceux qui peuplent ces forêts du Missouri. Mais elle n'a qu'une idée en tête : sauver sa famille. A tout prix.

 


 


large 531652   large 531655


 

ANALYSE ET APPRECIATION
 

 

Le film : Passable !

 

Pour me faire une idée la plus équitable possible je ne regarde pas les critiques et le moins possible le synopsis.

Donc en cherchant du "matos" pour étayer ma critique (affiche, photos) et que je vois que ce film a reçu ou a été nominé plusieurs fois , je suis resté béât !!

Unité de lieu : MISSOURI, festival à ne pas manquer: SUNDANCE......et là on a soi-disant une perle de cinéma indépendant. Et bien non, car je me suis ennuyer pendant 100 mn à la recherche du Père introuvable, logique puisqu'il est mort ! Ce film aurait dû s'appeler " A LA RECHERCHE DU PERE, DESESPEREMENT".

Ce film, à l'aspect de téléfilm de M6 l'après-midi, nous donne l'occasion de se promener dans un décor de forêts aux arbres dénudés par l'hiver avec une sensation de noirceur exagérée et une interprétation correcte sans plus.

Pas de quoi, d'en faire un tapage !!

 

Une citation "d'écran large", pour étayer mon analyse :

""""“je cherche mon père, t'as pas vu mon père ?”. Non, t'as pas vu mon père, hé ben tant pis, là je vais aller faire cuire un écureuil et demain je demanderai une voiture à prêter pour aller au village d'à côté histoire de leur demander s'ils ont pas vu mon père."""

 


large 531656    large 530571

large 487796 large 487797

 

Le blu-ray : 8.8/10

 

Un encodage qui retransmet à merveille le master du film réalisé à l'aide d'une caméra Red One. M6 Vidéo ne propose que du 1080i, soit un cadencement à 25 images/seconde, mais je reconnais qu'à part de micro-saccades et pas très souvent, la qualité d'image est bluffante, c'est malheureusement la seule chose de bien dans ce blu-ray.

Pour le son, on a le droit à un DTS HDma qui n'en a que le nom, car très discret et plutôt frontal la majorité du temps !

BONUS, vu le film.......j'ai zappé !

 

 

large 487792 large 530569

 
IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........4.8/5

 large 535205 

SON NOTE GLOBALE /.............................................................4/5
 
 
 
Configuration de test :
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VPL-VW20 ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+/ VU+ DUO par satellite et FREEBOX REVOLUTION /stockage et lecture DUNE Smart D1 ....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !



Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 10:35

 

W

 

Date de sortie: 16 juillet 2011
1 disque(s), Boîtier Blu-Ray
Audio: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 Surround, Français DTS-HD Master Audio 5.1 Surround débit maxi 3 Mbps
Video: 2.35, 16/9 non compatible 4/3, Mpeg4-AVC bitrate maxi 31 Mbps
Sous-titres: Français
original 556555
Cette édition contient :

6 documentaires sur le tournage


Piste PiP : comparaison storyboards/film


« Une journée au camp des Marines »


« La bataille de l’autoroute »


10 documentaires « Poste de Contrôle » (également accessibles en PiP)


Fonction movieIQ+sync

 


 

PAYS: États-Unis

  • ANNÉE DE PRODUCTION :2011
  • DATE DE SORTIE :16 mars 2011
  • GENRE :Science-fiction, Action
  • DURÉE :116 MIN
  • REALISATEUR : Jonathan Liebesman
  • ACTEURS :Aaron Eckhart, Ramon Rodriguez, Will Rothhaar, Cory Hardrict, Jim Parrack
  • DISTRIBUTEUR :Sony Pictures Releasing France
  • Format de tournage : 35 mm
  • Ratio d'image : 2.35
  • Couleur
  • Site officiel français

 

Résumé

 

Au camp Pendleton, base militaire située à proximité de Los Angeles, un groupe de Marines, dirigé par le sergent Michael Nantz, est appelé à riposter immédiatement à l'une des nombreuses attaques qui touchent les littoraux à travers le monde. Le sergent Nantz et ses hommes vont mener une bataille acharnée contre un ennemi mystérieux qui est déterminé à s'emparer de l'approvisionnement en eau et à détruire tout sur son passage.

 

 


 


large 547078 large 541550

large 536512 large 501042

 

ANALYSE ET APPRECIATION
 

 

Le film : Passable !

 

 Le Sud Africain Jonathan Liebesman n'a jamais réalisé un film marquant dans sa carrière et j'aurai dû me méfier !

Ce WORLD INVASION sous-titré sur l'affiche "Rien ne vous avez préparés à ça !" avait pour une fois bien raison : tout est  ici qu'un prétexte à une bande guerrière, un jeu vidéo géant, où les notions de devoir, d'honneur, d'obéissance et de sacrifice, de rédemption aussi nourrissent une psychologie primaire . Un grand film de propagande américaine qui en devient écoeurant !!

large 542478

Si vous acceptez ce fait, reconnaissons qu'il y a de beaux plans bien photographiés, quand la caméra veut bien se poser un peu. Le scénario est primaire et les morceaux de bravoures sont souvent ridicules.

Rien ne m'avait préparé à cela et j'avoue que LIEBESMAN m'y reprendra plus !

 

 


large 536006 large 537097

large 536290 large 539693

 

Le blu-ray : 9.5/10 

 

Globalement la qualité du master est sans défaut et sur pas mal de plans, quand la caméra veut bien se poser, l'image est magnifique avec une profondeur de champ assez démentielle .

La bande-son elle, est très efficace, hyper spatialisée et des basses à gogo....TOP SON !!

 


large 539694 large 542208

large 542480 large 542481
IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........4.5/5

large 542482 large 542485

large 543502 large 543504
 
SON NOTE GLOBALE /.............................................................5/5.....TOP SON ! 
 
 
 
Configuration de test :
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VPL-VW20 ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+/ VU+ DUO par satellite et FREEBOX REVOLUTION /stockage et lecture DUNE Smart D1 ....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !



Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 12:14

 

W

 

Diffusion Canal Plus Cinéma HD Satellite en 1080i

Vidéo : codec/ H264, Mpeg4-AVC / résolution 1920x1080 / bitrate maxi 16,66 Mbps

AUDIO : codec AC3 / fréquence 48 Khz / Dolby Digital 2.1 / débit 384 Kbps

 


 

TITRE ORIGINAL/ Oorlogswinter

  • PAYS :Pays-Bas, Belgique
  • ANNÉE DE PRODUCTION :2008
  • DATE DE SORTIE :Indéterminée
  • GENRE :Drame
  • DURÉE :103 MIN
  • REALISATEUR : Martin Koolhoven
  • ACTEURS :Martijn Lakemeier, Yorick van Wageningen, Jamie Campbell Bower, Raymond Thiry, Melody Klaver
  • BUDGET : 4 millions d'euros
  • Format de tournage : 35 mm
  • Ratio d'image : 2.35
  • Couleur
  • 

Résumé

 

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Michiel, âgé de 14 ans, rentre dans la Résistance, contre l'avis de son père, après avoir apporté son aide à un soldat britannique blessé. Au risque de sa vie et de celle des membres de sa famille, il va tout faire pour sauver ce soldat mais la présence de ce dernier va provoquer une suite d'événements inattendus...


large 514763 large 514764

ANALYSE ET APPRECIATION
 

 

Le film : MOYEN !

 

Ce direct-to vidéo à bien fait de rester discret, car à part un scénario pas si mal que cela, la mise en scène et le doublage font très "Walt Disney".

Cela manque de subtilité, mais se regarde par un certain retournement de scénario !

 


large 514762

 

Technique : 7.8/10

 

Malgré une diffusion par satellite de qualité ,avec un bitrate pointant régulièrement à plus de 16 Mbps, l'image manque de texture et l'on a droit à une qualité type DVD .

La bande son est bien dynamique, mais frontale .

 


 large 514761 

IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........3.8/5

 large 514760

SON NOTE GLOBALE /.............................................................4/5
 
 
 
 
Configuration de test :
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VPL-VW20 ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+/ VU+ DUO par satellite et FREEBOX REVOLUTION /stockage et lecture DUNE Smart D1 ....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !
 



Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 09:26

 

W

 

Diffusion: Canal Plus HD satellite en 1080i

Video: 2.35, 16/9 compatible 4/3, H264

Audio: Français Dolby Digital 2.0 Stéréo

 

 


 

  • PAYS :Royaume-Uni
  • ANNÉE DE PRODUCTION :2009
  • DATE DE SORTIE :17 février 2010
  • GENRE :Drame
  • DURÉE :92 MIN
  • REALISATEUR : Dominic Murphy
  • ACTEURS :Edward Hogg, Carrie Fisher, Muse Watson, Owen Campbell, Kirk Bovill
  • DISTRIBUTEUR :Haut et Court
  • Format de tournage : 16 mm
  • Ratio d'image : 2.35
  • Couleur et N/B 

 

Résumé

 

Au coeur des montagnes Appalaches, en Virginie Occidentale où tout homme possède une arme, Jesco White brûle sa jeunesse entre drogue et maison de redressement.
Pour tenter de le sauver son père lui enseigne une version frénétique des claquettes sur de la musique country.
Après sa mort, Jesco devient une légende en dansant dans les bars du pays. C'est là qu'il rencontre Cilla, l'amour de sa vie.
Mais, obsédé par la vengeance du meurtre son père, Jesco réveille les démons qui sont en lui !

 


 


large 438266   large 438271


 

ANALYSE ET APPRECIATION
 

 

Le film : BIEN  !

 

Le regard du réalisateur

"C'est loin d'être un film tout public. Nous sommes partis de cette idée d'un personnage torturé qui vit une immense tension psychique. Nous voulions le pousser jusqu'à son paroxysme. Pour cela , nous avions besoin de quelque chose de vraiment extrême. Nous savions que certains spectateurs risquaient de ne pas le supporter. On en perd un peu à chaque projection."

D'ailleurs le film est interdit aux moins de 16 ans.......Un film qui carbure à la drogue dure. Chaque plan est en effet une hallucination tantôt ultra-réaliste, tantôt déjantée, il est fascinant et pire qu'un film d'horreur, mais on reste jusqu'au bout hypnotisé par tant de violence.

Un film à voir, mais à ne pas mettre devant tous les yeux........ !! 

 


large 438269 large 447304

large 438267 large 438273

 

technique : 8.2/10

 Très belle qualité du master avec quelques artefacts dû au satellite ce soir-là (orage). Images passant du noir et blanc pour les retours en arrière, à une image complètement désaturée qui va comme un gant à ce film déjanté!

Bande son tout à fait probante et immersive.

 


large 438270 large 438272

 
 
 
 
IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........4.2/5

large 438264 large 438274
 
 

 
 
 
 
SON NOTE GLOBALE /.............................................................4/5

large 438265
 

 
 
 
Configuration de test :
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VW100 dit "RUBY" ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+ Le CUBE/satellite et FREEBOX REVOLUTION ....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !
 



Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 09:24

 

W

 

Date de sortie: 02 février 2011
2 disque(s), Boîtier Blu-Ray
Audio: Français DTS 5.1 Surround débit 760 Kbps , Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 Surround
Video: 2.35, 16/9 non compatible 4/3, Mpeg4- AVC bitrate moyen 22 Mbps
WBSous-titres: Anglais, Français
 
Cette édition contient :

Commentaire audio d'Oliver Stone

Entretiens avec le réalisateur et les acteurs (15min49s - HD)

Money, money, money : grandeur et décadence de Wall Street (50min29s - HD)

17 scènes inédites ou intégrales (29min31s - HD)

Dans la peau du personnage (26min12s - SD)

 Copie digitale du film


 


TITRE ORIGINAL: Wall Street 2 : Money Never Sleeps

  • PAYS :États-Unis
  • ANNÉE DE PRODUCTION :2010
  • DATE DE SORTIE :29 septembre 2010
  • GENRE :Drame
  • DURÉE :136 MIN
  • REALISATEUR : Oliver Stone
  • ACTEURS :Michael Douglas, Shia LaBeouf, Josh Brolin, Carey Mulligan, Susan Sarandon
  • DISTRIBUTEUR :Twentieth Century Fox France
  • BUDGET : 70 millions de dollars
  • Format de tournage : 35 mm
  • Ratio d'image : 2.35
  • Couleur
  • Site Officiel Français

Résumé

 

Wall Street, New York : en plein krach boursier de 2008, un jeune trader, Jacob Moore, est prêt à tout pour venger son mentor, que d'obscures tractations financières ont poussé au suicide. Il demande de l'aide à Gordon Gekko, le meilleur - et le pire - des gourous de la finance, qui vient de sortir de 20 ans de prison pour délit d'initié. Jacob va apprendre à ses dépens que Gekko reste un maître de la manipulation, et que l'argent ne dort jamais.


 

 

 
large 449620 large 449625

 large 449619 large 449589


ANALYSE ET APPRECIATION
 

 

Le film : BIEN (+)  !!

 

 En mettant en scène Wall Street et sa suite, Oliver Stone a cherché à "montrer qu’une guerre se déroulait aussi dans [son] pays, dans la jungle de la haute finance de New York, la ville où [il a] grandi."

Le scénariste du film Allan Loeb est un courtier en finances agréé. Il raconte lui-même avoir été fasciné par le scandale Madoff aux Etats-Unis. Le réalisateur Oliver Stone a néanmoins nié le fait que son film fasse référence au célèbre banquier New Yorkais.

 Près de vingt-deux ans après WALL STREET, Oliver Stone (il apparait furtivement deux fois dans son film) nous donne une suite un peu plus humaine de  cette satire mordante du capitalisme, deux ans après le krach boursier. Il relève le défi brillamment, avec cette fois un mélange de thriller financier et de saga familiale. Excellement interprété avec un casting royal, le film bien plus à la portée de chacun, présente qu'une réflexion superficielle des rouages destructeurs de la Bourse. Un film distrayant !!

 

 


large 449621 large 449622

large 506764 large 506762
 

 

Le blu-ray : 9/10

 

 Pas hyper fan de ce master, colorimétrie trop chaude tirant sur le rouge, définition bonne, mais pas hyper pointue, effet 3D moyen surement à cause d'une profondeur de champ restreinte.

La piste VF en DTS 1/2 débit est bien suffisante pour le style du film, les dialogues claires et bien en place sont accompagné d'une belle musique immersive, comme le reste de la bande sonore.

Bonus  : à venir.............

 


large 506763 large 490707
 

IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........4.3/5
 
-Piquée/définition second plan : .........................4.5/5
 
-Compression/grains : ...........................................4/5
 
-Colorimétrie : ......................................................4/5
 
-Luminosité/contraste :...........................................5/5
 
-Effet 3D/profondeur de champ :.............................4/5

large 506765 large 449683

 
SON NOTE GLOBALE /...................................................................4.7/5
 
-Dynamique :...........................................................4.5/5
 
-Balance/voix :............................................................5/5
 
-Effets surround/spatialisation :.................................4.5/5
 
-Musicalité : ................................................................5/5
 
-Effet LFE :.................................................................4.5/5

 large 449624

Configuration de test :
 
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VW100 dit "RUBY" ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+ Le CUBE/satellite et FREEBOX REVOLUTION....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !


 

Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 09:30

 

W

 

Date de sortie: 20 juillet 2010
1 disque(s), Boîtier Blu-Ray
Audio: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 Surround, Français DTS 5.1 Surround débit 760 Kbps
Video: 1.85, 16/9 non   compatible   4/3, Mpeg4-AVC bitrate ne dépassant pas 29 Mbps
Sous-titres: Français, Anglais

Contenu :

Version Director's Cut (119') + version cinéma (103') 2 fins alternatives (HD - 4'09" + 3'48" - VOST) 5 scènes coupées ou rallongées (HD - 11'17" - VOST) "Le retour du Wolfman" : les origines du film (HD - 12'20" - VOST) "Le créateur de WBbête" : interview de Rick Baker (HD - 12'05" - VOST) "Les secrets de la transformation" : les effets spéciaux (HD - 15'15" - VOST) "Le Wolfman déchaîné" : les cascades (HD - 8'45" - VOST) Bonus U-Control (sur version cinéma uniquement) : - "Prenez le contrôle" : intervention de membres de l'équipe du tournage devant les images du film (VOST) - "Héritage, légende et traditions" : informations sur les origines du film et sur les légendes des loup-garous (VOST) Accès BD Live : - Bandes-annonces Universal - Accès au film "The Wolfman" de 1941 en streaming (VO non sous-titrée) Fonction "pocket BLU" pour iPhone : accès à certains bonus téléchargeables sur iPhone

 


  • PAYS :États-Unis
  • ANNÉE DE PRODUCTION :2010
  • DATE DE SORTIE :10 février 2010
  • GENRE :Horreur, Fantastique
  • DURÉE :119 MIN
  • REALISATEUR : Joe Johnston
  • ACTEURS :Benicio Del Toro, Anthony Hopkins, Hugo Weaving, Emily Blunt, Geraldine Chaplin
  • DISTRIBUTEUR :Universal Pictures International France
  • BUDGET : 150 million de dollars
  • Format de tournage : 35 mm
  • Ratio d'image : 1.85
  • Couleur
  • Site officiel US

 

Lawrence Talbot est un aristocrate torturé que la disparition de son frère force à revenir au domaine familial. Contraint de se rapprocher à nouveau de son père, Talbot se lance à la recherche de son frère...et se découvre une terrible destinée.
L'enfance de Lawrence Talbot prit fin à la mort de sa mère. Ayant quitté le paisible hameau de Blackmoor, il a passé plusieurs décennies à essayer d'oublier. Mais, sous les suppliques de la fiancée de son frère, Gwen Conliffe, il revient à Blackmoor pour l'aider à retrouver l'homme qu'elle aime. Il y apprend qu'une créature brutale et assoiffée de sang s'affère à décimer les villageois et que Aberline, un inspecteur soupçonneux de Scotland Yard, est là pour mener l'enquête.
Réunissant petit à petit les pièces du puzzle sanglant, Talbot découvre une malédiction ancestrale qui transforme ses victimes en loups-garous les nuits de pleine lune. Pour mettre fin au massacre et protéger la femme dont il est tombé amoureux, il doit anéantir la créature macabre qui rôde dans les forêts encerclant Blackmoor. Alors qu'il traque la bête infernale, cet homme hanté par le passé va découvrir une part de lui-même qu'il n'aurait jamais soupçonnée.



W9 W17

W16 W20

ANALYSE ET APPRECIATION 

 

Le film : MOYEN (+) !

 

Encore un énième remake sur le thème du loup-garou. La genèse de celui-ci n'a pas été sans heurts. Le film devait initialement sortir en salles en 2007, mais le studio eu des difficultés à trouver le réalisateur idéal pour mettre en scène ce personnage culte. Mark Romanek (Photo obsession) fut un temps aux commandes du projet, mais quitta le navire en raison de différends artistiques. C'est finalement Joe Johnston, habitué aux grosses productions (Jumanji, Jurassic Park 3) qui a été choisi pour réaliser le film.  Inspiré du classique de George Waggner, Le Loup-Garou (1941), qu'apporte-t-il par rapport à ses prédécesseurs? Et bien pas de quoi hurler au loup ! Un resucé de tout ce qui a été déjà fais, mise en scène standardisée, effets spéciaux pas exceptionnels et même parfois ridicule , quelques scènes gores, mais dans l'ensemble tout est survolé et déjà vu 100 fois. Tout ici est réduit à l'état de cliché. Vaut mieux revoir des classiques  récents comme LE LOUP-GAROU DE LONDRES ou WOLF avec le génial "Jack Nicholson" Au final cela manque de souffle et d'inventivité !!!

 


W3 W1

W10 W12

 

Le blu-ray : 9/10

 

L'encodage est globalement de bonne qualité, mais avec ses scènes peu éclairées ou brumeuses , pas facile d'avoir une superbe qualité. L'image est propre pas de compression, grains etc...Une image qui manque d'effets 3D, mais pas de profondeur de champ. La bande-son testé est la VF en DTS 760 Kbps qui fait son travail comme il faut sans être particulièrement brillante. Elle donne de la voix quand il faut ! La VO est un poil au-dessus. Le film ne m'ayant pas emballé, j'ai survolé les bonus qui apparemment n'apportent pas grand-chose !!

 


W17 W11

W13 W14

 
IMAGE note moyenne globale testée sur 2.70m de base : ...........4.4/5
 
-Piquée/définition second plan : ..........................4.5/5
 
-Compression/grains : ...........................................4/5
 
-Colorimétrie : ......................................................5/5
 
-Luminosité/contraste :............................................4.5/5
 
-Effet 3D/profondeur de champ :................................4/5

W15 W18

W2 W5

 
 
SON NOTE GLOBALE /...............................................4.6/5
 
-Dynamique :.............................................................4.5/5
 
-Balance/voix :.............................................................5/5
 
-Effets surround/spatialisation :..................................4.5/5
 
-Musicalité : ................................................................4/5
 
-Effet LFE :..................................................................5/5

W8 W4

W6 W7

 
Configuration de test  :
Préampli/ampli PIONEER SC LX 72; ampli ROTEL RMB 1077 ; enceintes GKF ARIANE ;SVP 1000 modifié en centale ; CABASSE SLOOP en surround ; CABASSE FASTNET en centrale arrière (6.1) ; Lecteurs : PIONEER LX91 et LG BH200 pour zone A BD et HD-DVD ; Scaler CRYSTALIO II VPS 3100 ; Projecteur SONY VW100 dit "RUBY" ; écran électrique tensionné SINELUX en 2.70 m de base ; Caisson de basses VELODYNE DD 15 ; Plasma PANASONIC TX-P65VT20E 3D ; platine IFI YBA CD2 SIGMA ; CANAL+ Le CUBE/satellite et NEUFBOX HD-TV ....
Paramètrages de l'installation avec SONDE HCFR + sonomètre SPHYNS + calibration préampli avec MCACC Pioneer !
 
W21
 

 



Repost 0
Published by vddan - dans CINEMA "W"
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de critiquesdefilms.over-blog.net
  • Le blog de critiquesdefilms.over-blog.net
  • : Tests de films tout supports !DVD,BLU-RAY,HDDVD,PHOTOS,JACQUETTES...
  • Contact

Profil

  • vddan
  • Jeune retraité.....enfin libre !!!

ARCHIVES de mon ancien BLOG

TESTS de films DVD / HD-dvd / BLU-RAY de OCTOBRE 2007 A MARS 2010

http://vddan-critiquesdefilms.over-blog.net/#

Recherche

Cotation des critiques !

 

Par odre croissant :

-Passable

-Moyen

-Bien

-Très bien

-Excellent , Incontournable ou Chef-d'oeuvre

DVD & Blu-ray d'occasions !!

 Pour vos achats de films d'occasions !!!!

 

Voici ma boutique sur 2xmoinscher :

 

http://www.2xmoinscher.com/boutique/vddan/univers-dvd/M05ba6ef

Articles Récents

En partenariat :

Logo Cinetrafic